tDAR Logo tDAR digital antiquity

Perception et analyse des scènes dans l'art paléolithique européen

Author(s): Carole Fritz ; Gilles Tosello

Year: 2017

» Downloads & Basic Metadata

Summary

En art paléolithique, les "scènes" sont rares et leur identification repose le plus souvent sur la présence d'un acteur humain ou anthropomorphe. Paradoxalement, la thématique paléolithique compte moins de 5 % de figures humaines pour 95 % d'animaux. Cela signifie que la majorité des assemblages que l'on retrouve dans les grottes sont constitués d'images animales. Or dans nos cultures, l'image humaine est centrale et lorsque nous parlons de scène, nous recherchons intuitivement la référence à notre propre image. À l'évidence, cela ne semble pas avoir été le cas pour les cultures du Paléolithique supérieur.

A la suite de ce constat, nous pensons que la reconnaissance et l'étude des scènes devraient s'appuyer sur d'autres critères d'identification. Des notions précisées et développées par la théorie de la Gestalt dans les années 1930 puis par les psychologues de la forme contemporains nous offrent des outils analytiques. Les résultats d'une telle démarche nous orientent vers une interprétation mythologique de l'art des grottes dans laquelle l'image humaine n'est pas au centre du dispositif. Les exemples choisis dans les grottes ornées (Chauvet, Marsoulas et autres) illustreront notre propos


This Resource is Part of the Following Collections


Cite this Record

Perception et analyse des scènes dans l'art paléolithique européen. Carole Fritz, Gilles Tosello. Presented at The 81st Annual Meeting of the Society for American Archaeology, Vancouver, British Columbia. 2017 ( tDAR id: 430859)


Keywords


Spatial Coverage

min long: -11.074; min lat: 37.44 ; max long: 50.098; max lat: 70.845 ;

Record Identifiers

Abstract Id(s): 16893

Arizona State University The Andrew W. Mellon Foundation National Science Foundation National Endowment for the Humanities Society for American Archaeology Archaeological Institute of America